• V-Factory Insights

Ce qu'il faut retenir du rapport "Pour un développement durable du commerce en ligne" - 12 mars 2021


Le gouvernement a publié la semaine dernière un rapport “pour un développement durable du commerce en ligne”. Votre intérêt flanche à la vue des 318 pages en police 10 ? Pas de panique, voici les 3 grandes idées à retenir pour avancer.


1/ Un urbanisme résilient 🏭


En amont de la livraison, le rapport souligne l’importance de mieux prendre en compte la création et la construction des entrepôts destinés au e-commerce dans l’aménagement territorial, qu’il soit urbain ou rural. Une concertation avec les acteurs en charge des plans locaux d’urbanisme permettrait d’optimiser les flux, d’encourager la multi-modalité, la densification et le recours aux friches plutôt que la création artificielle de zones industrielles.


Du côté des enjeux de livraison en zone urbaine, le rapport préconise de réserver l’accès aux villes à des véhicules émettant moins de particules fines et de gaz à effet de serre. Des décisions qui devront être prises et pilotées par les mairies locales - à priori des discussions animées sont à prévoir, mais bon, nous, on dit ça on dit rien...


2/ Les enjeux du dernier kilomètre 🛵


Les livraisons e-commerce représentent aujourd’hui en France près d’un milliard de colis par an. Le dernier kilomètre de ces livraisons est souvent la partie qui est la plus nocive en termes d’émissions carbone. Le rapport conseille de développer l’optimisation des flux et de privilégier la livraison en point relais dans les zones urbaines, ainsi que les flottes de livraison décarbonées (vélos, scooters électriques, etc.).


3/ Transparence et communication 🔎


Le rapport préconise de distinguer la facturation des achats et de la livraison lors d’une commande e-commerce. Il faudrait aussi en profiter pour quantifier et notifier l’acheteur de l’impact carbone de chaque option de livraison disponible, afin de lui permettre de choisir en ayant conscience des impacts environnementaux de chaque solution. Il suggère également la création d’un label "commerce en ligne durable" pour mettre en avant les sites qui sensibiliseront le plus les consommateurs aux enjeux éco-responsables de leurs achats en ligne.




Vous en voulez encore ? Retrouvez l’intégralité du rapport par ici. Et pour la suite ? France Stratégie et France Logistique doivent mener une concertation auprès des filières concernées pour formaliser des engagements durables dans les mois qui viennent. A suivre donc… 🤞


40 vues0 commentaire