• V-Factory Insights

Des bed bugs à l'entrepôt - Les infos de la quinzaine du 14/11/22

1/ DHL vient de publier son sixième Logistics Trend Radar ou opus bi-annuel des tendances et innovation du monde de la supply chain. Cette année, plein feux sur la robotique, la décarbonation, les solutions énergétiques alternatives, le big data et la diversification des chaînes d’approvisionnement. De quoi mettre un peu de panache et d’inspiration dans vos projets logistiques de 2023.

2/ Pendant ce temps, USPS a regardé dans le rétroviseur et a fait le point sur ses 4 chantiers d’innovation les plus pertinents des 10 dernières années. Le palmarès revient aux travaux sur les infrastructures intelligentes, les technologies autonomes, l’analyse de la data et l’innovation courrier. De gros espoirs sont d’ailleurs mis sur une application qui permettra aux destinataires de pré-visualiser leur courrier - lettres et colis - pour choisir ensuite la meilleure option de livraison. Malin !

3/ Alors que les promesses de livraisons supersoniques des Quick Commerçants s’écroulent petit à petit, les retailers américains mettent désormais l’accent sur la précision du jour de livraison plutôt que sa rapidité. Ainsi, certains sites annonçant une livraison en 5 jours proposent d’estimer gratuitement la date précise d’arrivée de la commande en fonction du code postal plutôt que d’opter immédiatement pour une livraison express. Serait-ce enfin l’âge de raison ?

4/ Comment gérer de main de maître les livraisons de Noël ? On adorerait avoir la réponse parfaite, mais on peut déjà vous partager ces bons conseils : proposer en complément de vos méthodes habituelles la livraison sur rendez-vous, offrir à vos clients de la transparence et de la traçabilité et surtout trouver le bon prix à facturer pour que tous les acteurs s’y retrouvent. Y’a plus qu’à…

5/ En attendant, les ventes de Black Friday et Noël 2022 semblent s’annoncer à la baisse : cette étude estime que les Français ont prévu de réduire de 11,5% leurs dépenses non-alimentaires sur la période par rapport à l’an dernier. Si les catégories les plus touchées sont les vêtements, le mobilier et les jouets, les produits de santé/beauté font partie des catégories les moins impactées.

Bonus : On n’en a pas fini avec le fléau des puces de litAmazon a dû fermer récemment un entrepôt de 93 000 mètres carrés, le temps d’une désinfection. L’histoire ne dit pas ce qui a été fait pour les commandes en cours d’expédition…




4 vues0 commentaire