• V-Factory Insights

Des robots qui déclarent en douane - les infos de la semaine du 11/04/22

1/ Alors que le conflit s’enlise en Ukraine, les conteneurs russes s’empilent à Rotterdam, sur fond de chaos logistique. La raison ? Les sanctions économiques contre la Russie obligent le port à trier, isoler et inspecter toute cargaison qui lui serait liée. Une grande partie des exportations énergétiques russes passent par ce hub logistique, qui traite en moyenne 8,5 millions de conteneurs par an. A date, 4500 conteneurs sont bloqués à quai, ralentissant l’ensemble des opérations et menaçant de bloquer les terminaux. 🚢

2/ Il y a quelques mois, Amazon France se targuait de payer ses préparateurs de commande 26% de plus que le salaire minimum. Fierté de courte durée : avec l’inflation et la hausse du Smic le 1er mai prochain, la différence tomberait à moins de 50 centimes de différence au salaire horaireDe grandes mobilisations sociales sont en cours, et un nouveau round de négociation d’augmentation des salaires est prévu pour ce jeudi. 💪

3/ Autre conséquence de l’inflation et de l’envolée du prix du pétrole : les livreurs ont encore plus de mal à joindre les deux bouts, travaillant parfois même à perte. Pour preuve cette interview d’un chauffeur Uber Eats… En réaction, certaines plateformes ont instauré une prime au carburant tandis que d’autres ont proposé de compenser les pourboires sur les courses. 💸

4/ Sur une note plus légère, la SITL, ou grande messe de la logistique française, a eu lieu la semaine dernière à Villepinte. Le gagnant du traditionnel concours de start-ups est Custom Bridges, qui promet de simplifier les déclarations en douane grâce à l’intelligence artificielle. Hallelujah ? 🤖

5/ Une autre start-up qui s’est démarquée du lot à la SITL : Open Gie. Elle a pour vocation d’instaurer une solution universelle pour les consignes connectées à domicile. De quoi faciliter la vie des transporteurs quand les boîtes aux lettres historiques auront disparu des halls d’immeubles, remplacées par des casiers connectés… 📦




Bonus : On n’y avait pas encore pensé : après Cocolis, le Blablacar du colis, voici WePost, qui vous propose de confier votre paquet à quelqu’un qui voyage… en train. 🚅

15 vues0 commentaire