top of page
  • V-Factory Insights

Ektorp, Söderhamn et les autres - les infos de la quinzaine du 28/11/22

1/ Alors que nous n’avons pas encore les chiffres du Black Friday 2022, les résultats semblent moins négatifs que prévus. Les promotions ont été simplifiées (la plupart des e-commerçants ne proposant que -20%) et les bonnes affaires continuent d’attirer, dans une logique d’optimisation des courses de fin d’année. Un sondage récent indique même que le budget moyen alloué par les français aux dépenses pour les fêtes est en hausse de 6% par rapport 2021. Ce montant de 568€ par personne sera réparti entre les cadeaux, les repas, la décoration, les tenues vestimentaires et les transports. 2/ Du côté des entrepôts et des transporteurs, la situation se tend. Si Amazon a annoncé récemment 10 000 licenciements dans des secteurs éloignés de la logistique, les mouvements sociaux grondent dans plusieurs centres de préparation de commande du mastodonte américain. L’Europe fait pour l’instant le dos rond, sauf au Royaume-Uni où les employés de Royal Mail se sont lancés dans une grève à la veille de Black Friday qui devrait s’étendre jusqu’à Noël pour tenter d’obtenir de meilleures conditions de salaire et de travail. 3/ En France, La Poste fait peau neuve. Le groupe a annoncé le début de la rénovation de ses 7000 bureaux de poste qui devrait se terminer en 2027 pour un coût total de 500 millions d'euros. Au programme ? De nouveaux automates, des bornes digitales et des “stations colis” où les clients pourront ouvrir et vérifier leur commandes, trier et recycler leurs emballages et même essayer les vêtements réceptionnés. Ouvrez l'œil : les premiers bureaux devraient ouvrir leurs portes avant la fin de l’année… 4/ Un nouvel acteur de la livraison de colis vient de voir le jour en France : Last Smile Partner - une initiative de Hopps Group, qui vient pourtant de céder Colis Privé à Ceva Logistics (filiale CMA-CGM) ce printemps. L’originalité ? La cible n’est pas les e-commerçants mais les opérateurs de transport (Fedex, DHL, UPS, Chronopost…) qui sous-traitent déjà aujourd’hui une grande partie de leurs livraisons du dernier kilomètre. Les atouts de ce nouveau projet ? 80 agences de tri, 1 000 chauffeurs salariés et des outils informatiques qui permettraient d’assurer un taux de livraison le jour même de 99,5%. 5/ Si les packagings circulaires tardent à se faire adopter par le grand public, ils n’arrêtent pas d’innover pour autant. Hipli, une start up française de colis réutilisables, a ainsi lancé la semaine dernière une fonctionnalité permettant directement au particulier de réutiliser son emballage circulaire, sans le faire transiter par un centre de tri. Le tout accompagné d’une application qui permet de ré-affranchir son colis, sans passer par le bureau de poste. Malin

Bonus : Saviez-vous que derrière le nom des produits Ikea se cachait une optimisation logistique ? Nous, non. On en apprend décidément tous les jours…

3 vues0 commentaire
Post: Blog2_Post
bottom of page