top of page
  • Photo du rédacteurV-Factory Insights

En attendant la trêve des confiseurs - les infos de la quinzaine du 04/12/2023

1/ C’est l’heure de faire le bilan de Black Friday 2023. Ce sont près de 71 milliards de dollars (+8,5% versus 2022) qui ont été dépensés en ligne à travers le monde le 24 novembre dernier, dont 80% sur mobile. En France, on note une augmentation des ventes en ligne de 7%, alors qu’elle est de 12% en Allemagne et de 9% aux Etats-Unis. Une hausse relative due au fait que, cette année, les promotions ont commencé bien avant la fin du mois de novembre, puisque les premières offres étaient actives dès le 31 octobre.

 

2/ Une chose est sûre : l’inflation semble avoir pour l’instant des effets limités sur la consommation… Ou bien le “doom spending” est-il en train de se propager ? Ce terme inventé par des analystes financiers définit les acheteurs qui dépensent de façon compulsive indépendamment de leur situation personnelle, comme si cela permettait d’apaiser leur inquiétude face à la situation économique et politique mondiale. Cette attitude concernerait un quart des Américains, alors que 96% d’entre eux se disent concernés par l’état du monde.

 

3/ Le voile se lève enfin sur les 18 derniers mois du Quick commerce. Frichti, acquis par Gorillas puis Getir et finalement cédé à La Belle Vie, est notamment passé du statut de  pépite de la French tech à un redressement judiciaire en quelques semaines. Son ancienne Directrice générale raconte par ici l’envers du décor d’un monde qui allait trop vite.

 

4/ C’est désormais le premier service de livraison des Etats-Unis : Amazon a livré plus de colis en 2022 qu’UPS, après avoir déjà dépassé FedEx en 2020. Et ce n’est pas tout ! D’après les analystes du Wall Street Journal, l’écart va se creuser davantage, puisque Amazon aura livré près de 5,9 milliards de colis en 2023, contre 5,2 milliards en 2022, dans un contexte où le volume global des envois a diminué et où les autres acteurs ont déclaré se concentrer sur les livraisons les plus rentables. Quand on pense que, il y a à peine dix ans, Amazon était le principal client d'UPS et FedEx…




 

5/ En attendant la trêve des confiseurs entre Noël et le jour de l'an, la Poste prévoit 106 millions de colis dans la hotte Colissimo du Père Noël (soit 6 millions de plus que l’an dernier) et 50 millions dans celle de Chronopost (+12%). Deux journées de pic à 3,2 millions de colis sont attendues chez Colissimo pour la mi-décembre. Pour faire face, 100 000 postiers et 3 000 saisonniers sont mobilisés. De son côté, Amazon ne fait pas de prédiction mais a ouvert près de 6 500 postes de travail temporaires en France pour préparer les fêtes.  


Bonus : Vous connaissez la Fresque du Climat ? Voici désormais sa version logistique - une façon ludique et pédagogique de sensibiliser équipes, clients et fournisseurs aux enjeux environnementaux de la filière.

2 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page