• V-Factory Insights

L'immeuble logistique inversé - les infos de la semaine du 07/02/2022

Dernière mise à jour : 23 févr.

1/ La Fevad a rendu sa copie annuelle et les chiffres sont bluffants : l’e-commerce français a crû de 15,1% en 2021 (vs 8,5% en 2020, ce qui était déjà hors normes). Le chiffre d’affaires global est estimé à 129 milliards d’euros, pour 2,1 milliards de transactions à un panier moyen de 60 euros. Les ventes en ligne continuent donc de progresser malgré la réouverture des magasins. La seconde main s’est fait une place de choix puisque Leboncoin.fr et Vinted sont dans le top 5 des sites et applications e-commerce les plus visités. 🛍

2/ Uber vient de se mettre à la livraison en marque blanche en moins de 30 minutes pour les e-commerçants dans près de 300 agglomérations françaises. Pourtant, le modèle économique du quick commerce continue de questionner : regardez cette décomposition des coûts d’une commande expresse à 33$ et sa balance négative (-3.20$). Warning : le calcul ne prend même pas en compte les 70$ de coûts d’acquisition estimés par la marque. 😱

3/ En parallèle, Amazon va augmenter de 17% le prix de son option Prime aux Etats-Unis. Une augmentation justifiée par une multiplication des services proposés, mais surtout par le financement des coûts de transport et livraison croissants. La preuve que tout finit par converger : livrer bien, ça a un prix. 📦

4/ L'Etat français vient d'annoncer une hausse des indemnités kilométriques pour les particuliers - y aura-t-il bientôt une aide pour les routiers ? La flambée du prix des carburants a une conséquence directe sur le monde du fret : avec une croissance de 33,6 cents en un an, le prix du litre de carburant (1,677€) a augmenté de près de 25%, ce qui pose de gros problèmes de trésorerie aux sociétés de transport. 🚛

5/ Un “immeuble inversé” dédié à la logistique va bientôt voir le jour à Paris. Sogaris va investir et aménager un ancien parking souterrain de six niveaux près du Centre Pompidou pour y proposer un hub de cyclo-logistique, ainsi que des espaces de micro-stockage et de préparation de commande. Le défi ? Ne pas accroître la circulation dans le quartier avec le trafic de ces marchandises. 🌱



Bonus : Suite à l’alerte de quatre ONGs environnementales, MSC (la première compagnie de transport maritime au monde) a modifié l’itinéraire de ses porte-conteneurs en Méditerranée pour réduire le risque de collision avec les cachalots, qui sont une espèce en danger de disparition dans ces eaux. On espère que les autres compagnies suivront le mouvement… 🐋

23 vues0 commentaire