• V-Factory Insights

Le destinataire était absent - les infos de la semaine du 21/03/2022

1/ Nous vous parlions la semaine dernière de l’inquiétude des transporteurs face à la hausse vertigineuse du prix des carburants. Devant la menace de blocages des routes, l’Etat a accordé ce vendredi une aide de 400 millions d’euros aux professionnels du transport. Cela s’ajoute aux 15 centimes de réduction à la pompe pour tous les particuliers et professionnels ainsi qu’au remboursement désormais mensuel d’une taxe qui était jusqu’ici trimestrielle. Cela suffira-t-il à calmer les esprits et les trésoreries ? On l’espère. 🤞

2/ On a beaucoup parlé de la pénurie des conteneurs et de la volatilité de leurs prix, mais moins des résultats des compagnies de transport maritime. Certaines ont enregistré des records spectaculaires, allant parfois jusqu’à multiplier par 10 leur résultat net annuel. Le Congrès américain vient d’initier une procédure contre CMA CGM, Maersk et Hapag-Lloyd pour leur demander des comptes : ils doivent justifier leur politique tarifaire, surcharges comprises, et expliquer leurs bénéfices… 🔎

3/ Sombres heures pour Deliveroo. La justice a estimé que la société, pionnière de la livraison urbaine à vélo, avait "instrumentalisé et détourné la régulation du travail" en employant ses livreurs en tant qu’indépendants au lieu de les salarier. 375 000 euros d'amende et de la prison avec sursis pour d’anciens dirigeants sont requis. Verdict dans un mois pour cette première procédure pénale française relative aux travailleurs des plateformes. Au même moment, l’entreprise de livraison, cotée en bourse depuis un an, publie des résultats inquiétants… ⚖️

4/ Dans un mois et 2 jours nous saurons qui sera notre prochain Président de la République. Il est encore temps de faire vos demandes de procuration, ainsi que de vérifier les positions des différents candidats sur les sujets logistiques. Urbanisme, transition écologique et nouvelle industrialisation, c’est par ici. 🐓

5/ La loi AGEC, kezako ? Si vous êtes passés à côté de cette loi, qui a été promulguée il y a déjà 2 ans, et dont certaines dispositions sont entrées en vigueur le 1er janvier dernier, il est grand temps de vous faire une session de rattrapage. Ça tombe bien : on vous a préparé un résumé de tout ce qu’elle implique pour le e-commerce. 🤓

Bonus : Brèves de livraison, le retour. S’il vous est déjà arrivé d’avoir un avis de passage alors que vous étiez chez vous, cette méthode pourra vous intéresser… 📦



10 vues0 commentaire