top of page
  • Photo du rédacteurV-Factory Insights

Livré par renne-robot - les infos de la quinzaine du 18/12/2023

1/ Presque sans bruit, Geopost a cédé la start-up de livraison urbaine Stuart à Mutares, une société d'investissement allemande. En 2022, Stuart annonçait un chiffre d'affaires de 400 millions d'euros et une capacité de livraison du dernier kilomètre dans plus de 100 grandes villes européennes. Du côté de Mutares, l’opération permettra à la holding industrielle de renforcer sa présence dans les secteurs du transport et de la logistique européens.  


2/ Nouvelle tendance : la création de services de livraison par les marketplaces. Wish, la plateforme d’e-commerce américaine, vient de lancer WishPost Smart Parcel, un service de livraison de petits colis en provenance de Chine et à destination des États-Unis, de la France, du Japon et du Royaume-Uni. Quant à l’Europe, la marketplace B2B Ankorstore vient de créer l’entité Ankorlogistics. Dédiée pour l’instant à la livraison des commerçants de la région parisienne en 48h sans frais, cette offre a pour vocation de s’étendre à toute la France l’an prochain.

 

3/ L’Occident n’est pas encore prêt pour les camions autonomes : TuSimple, société spécialiste des systèmes de conduite autonome pour poids lourds, a annoncé son retrait du marché américain afin de se recentrer sur l’Asie-Pacifique. Ce pivot intervient à un moment où le marché asiatique est particulièrement favorable au développement des véhicules sans conducteur. Pour preuve : le Japon, par exemple, y voit une solution idoine au vieillissement de ses chauffeurs.

 

4/ Il a des cabines d’essayage, un marché de jeunes créateurs, un mini-Apple store et un barista. Le dernier centre commercial à la mode ? Non : le prototype des futurs bureaux de poste australiens, dessinés par l’agence de design Landini. Il a ouvert il y a quelques semaines à Orange, une charmante bourgade de 44 000 habitants à 4h de route de Sydney. On aurait presque envie de faire la queue. 

 

5/ Le service de livraison d’Uber s’est mis en mode Noël. En plus de pouvoir commander et se faire livrer via l’application, les Américains peuvent désormais faire récupérer une commande prépayée et la faire déposer à l’adresse de leur choix - il leur suffit de présenter une preuve d’achat pour tout objet de moins de 13 kilos coûtant moins de 200$. Ils pourront également effectuer gratuitement leurs retours via ce biais début janvier. Et comble de l’extra mile, certaines livraisons sont même effectuées par des robots déguisés… en rennes.



Bonus : Vous en avez déjà marre de Noël ? Changez-vous donc les idées en choisissant le bleu de votre future piscine-conteneur

2 vues0 commentaire
Post: Blog2_Post
bottom of page