• V-Factory Insights

Profession : influenceur d'entrepôt - les infos de la semaine du 07/03/2022

1/ Afin d’augmenter l’isolement politique et économique de la Russie, pratiquement toutes les routes commerciales internationales sont aujourd’hui coupées. Cela n’est pas sans impact pour le transport mondial : contourner la Russie ajoute 1300 kms de navigation et 2h de vol supplémentaires pour les cargaisons qui continuent de transiter entre les autres pays d’Asie et l’Europe. Congestion des ports et hausse des prix transport sont à prévoir. 💣

2/ Fini de jouer avec le retail : Amazon a annoncé la semaine dernière la fermeture prochaine de ses 68 boutiques expérimentales aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Les librairies et concept stores sont abandonnés au profit de moyennes et grandes surfaces alimentaires ainsi que de projets de grands magasins. 🛍

3/ Ça secoue toujours du côté du Quick Commerce : Gopuff n’a pas fait les choses à moitié et s’est lancé la semaine dernière simultanément à Paris, Marseille, Lille et Toulouse. Gorillas serait à la recherche de 700 millions de dollars, tout en assouplissant sa promesse pour une livraison “en quelques minutes” (au lieu de dix) et en réalisant des premiers tests de click & collect dans ses dark stores. 🚲

4/ De son côté, La Poste a publié la semaine dernière ses résultats annuels. Le transport de colis représente 50% de son activité, et il a crû de 30% entre 2019 et 2020, puis de 10% entre 2020 et 2021 - soit 852 millions de paquets supplémentaires qui ont été livrés sur la période. Un sacré défi pour l’entreprise qui a l'ambition de devenir l'opérateur "le plus vert" d'Europe. 🌱

5/ Aberration logistique mais réalité économique : 83% des consommateurs français abandonneraient leurs commandes si le retour n’est pas gratuit. Comment placer le curseur au bon endroit et proposer une expérience fluide à son client ? Des clés de réponse et des pistes de réflexion sont par ici. 🤓



Bonus : Influenceur, c’est un métier. Et pour cause, Amazon a récemment été obligé de suspendre son programme twitter qui transformait certains de ses employés d’entrepôt en ambassadeurs pour cause de bad buzz. 🤳

24 vues0 commentaire