top of page
  • Photo du rédacteurV-Factory Insights

La logistique du ballon ovale - les infos de la quinzaine du 18/09/23


1/ La rentrée est mouvementée pour les acteurs de la livraison du dernier kilomètre. Après avoir passé l’été à fermer des marchés, Getir vient de lever 500 millions de dollars, tout en divisant sa valorisation par cinq. Au même moment, Carrefour annonce son intention de revendre la start-up de livraison de repas à cuisiner Quitoque, un ancien fondateur de Cajoo mise tout sur la reprise de Flink, et les deux sont en lice avec la Belle Vie pour mettre la main sur Frichti. Bref, le secteur nous réserve probablement encore bien des rebondissements.

2/ Les standards du e-commerce évoluent. Depuis plus d’un an, les retours gratuits de commandes ne sont plus un automatisme chez les e-commerçants. Ces jours-ci, c’est le principe même de la livraison gratuite qu’Amazon est en train de remettre en cause. Depuis la fin de l’été, l’enseigne teste de façon aléatoire la gratuité de la livraison uniquement à partir de 35 dollars de dépenses, pour les consommateurs qui ne sont pas clients Prime. Affaire à suivre

3/ UPS a développé un software qui permettrait de prédire… le vol de colis ! À l’aide de l’historique des pertes de la marque et du quartier, d’un peu IA et de machine learning, l’outil intitulé DeliveryDefense détermine un « score de confiance de livraison ». Si le score est bas, l’expéditeur peut choisir de livrer le colis ailleurs qu’à l'adresse demandée, comme dans un point-relai à proximité. Une lumière au bout du tunnel du SAV… ?

4/ Il est beau, il est en papier et en plus : il est isolant. Le leader de l’emballage Raja vient d’ajouter un nouvel emballage isotherme et recyclable à son catalogue. Il a été conçu pour la livraison de produits frais, réfrigérés ou congelés, et peut maintenir le froid jusqu’à 48h. Les jours du polyuréthane sont comptés.

© Raja

5/ Alors que le XV de France s’apprête à rencontrer la Namibie ce jeudi, mettons la lumière sur le prestataire logistique de la coupe du monde de rugby, Geodis : 40 de ses conducteurs et 100 petites mains orchestrent le ballet de 80 tonnes de matériel entre les 10 villes du tournoi. Le matériel d’entraînement et de musculation suit ainsi les joueurs des 20 équipes entre les camps de base et les stades du tournoi.

Bonus : le nouveau hashtag logistique à la mode n’est autre que #douanessoushautesurveillance. Si le quotidien des douaniers vous a toujours intrigué, on ne peut que vous conseiller cette vidéo qui a été vue… 4,2 millions de fois.

9 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page