top of page
  • Photo du rédacteurV-Factory Insights

Plus que 110 jours - les infos de la quinzaine du 04/09/2023

Dernière mise à jour : 17 sept. 2023

1/ Plus que 110 jours avant… Noël ! C’est la rentrée, mais le décompte est déjà lancé. Les analyses et pronostics sont allés bon train cet été : si la peak season promet d’être inédite selon certains, tous s’entendent pour dire que l’anticipation et la planification des activités logistiques seront clefs. D’après cette étude, vous êtes peut-être même déjà en retard…

2/ Mis en pause pendant la pandémie, le service Amazon Shipping reprend son développement aux États-Unis pour gérer la livraison de colis de nombreux sites web. Du côté de la France, le service de logistique et livraison du géant de l’e-commerce se développe depuis le début de 2023. Aux dernières nouvelles, Amazon aurait d’ailleurs prévu de taxer de 2% les vendeurs de sa plateforme n’utilisant pas ses services dès le début du mois d’octobre.

3/ Et si être livreur UPS devenait le nouveau job à la mode ? Improbable mais pourtant vrai : après de longues semaines de négociations, les syndicats ont obtenu cet été une nette amélioration des conditions salariales, ainsi que la garantie qu’un livreur UPS à plein temps gagnera désormais 170 000 dollars par an, répartis entre la paye et les avantages. Au même moment, il semblerait que les pilotes d’avion FedEx aient du souci à se faire

4/ Du vert dans le transport maritime ! Le premier cargo au méthanol vert a pris le large cet été. Le méthane du carburant est fabriqué à partir de déchets alimentaires récupérés dans des décharges. Opéré par Maersk, le navire a été commandé il y a plus de deux ans. D’ici 10 ans, l’entreprise - qui exploite plus de 700 navires - prévoit d’effectuer un quart de ses livraisons maritimes en utilisant des carburants verts.

5/ Arbitres du cool et de la tendance il y a quelques années, les DNVBs ont de moins en moins d’avantage compétitif sur le marché de la consommation, annonce ce sondage américain. Et si la voie de la résilience se trouvait dans la relation avec les partenaires supply chain ? C’est l’hypothèse de cet article, qui estime que des intermédiaires logistiques stables et le suivi des avancées technologiques seront clef pour les marques qui voudront survivre et prospérer dans l’économie post-pandémie. Si vous voulez en parler, on est là

Bonus : Si vous êtes fan du tour de France, nous vous proposons pour cette rentrée de suivre le tour de New York, catégorie last-mile delivery…



18 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page